Prises

Extrait:

À JAMAIS


Il était une fois, je me tenais devant un bâtiment gris, mes yeux et un doigt parcourant la plaque d’acier d’un interphone à la recherche de l’appartement 13 J. Le métal n’était pas particulièrement propre, mais il gardait assez de brillant pour que je puisse y discerner mon reflet.

Mon doigt s’arrêta lorsque mes yeux capturèrent leur image reflétée. Je ne fus pas surprise par mon regard scrutateur et par son intensité. Mais je n’avais pas anticipé l’angoisse qui me regardait en retour.

Des années plus tard, je reconnaîtrais la nature particulière de ce désespoir : la supplication d’une personne implorant l’univers entier. « Je vous en prie, ne me laissez pas finir sur mon lit de mort avec cette question : Et si ? Je vous en prie. »

Je dévisageai ma supplication pendant une minute, ou une heure, peu importe. Je dévisageais ma faim, et l’angoisse me regardait en retour.

Eileen R. Tabios a publié plus de 60 livres de poésie, fiction, essais, et biographies expérimentales auprès d’éditeurs dans plus de dix pays et sur Internet. Ses plus récentes publications comprennent son recueil Because I Love You, I Become War ; un essai intitulé Kapwa’s Novels ; son premier roman DoveLion : A Fairy Tale for Our Times. Son livre Beyond Life Sentences, a été lauréat du Philippine National Book Award for Poetry. Prises est son second livre traduit en français. Pour plus d’informations :
http://eileenrtabios.com

24 pages, 11 x 18 cm, 5 euros
ISBN 978-2-9578277-2-5

170 exemplaires numérotés.
Impression typographique sur papier Fedrigoni pour la couverture.
Impression risographique sur papier Olin Rough pour l’intérieur.
Imprimés et assemblés par le soin des éditeurs aux Presses du Pré.

Commande par mail et virement.

%d blogueurs aiment cette page :